Endométriose, une maladie encore méconnue

0
1600

L’endométriose est une maladie chronique qui peut potentiellement toucher toutes les femmes réglées. Il s’agit d’une affection qui touche le tissu qui tapisse l’utérus : l’endomètre. En cas d’endométriose, les cellules de l’endomètre vont remonter et se déplacer via les trompes utérines.

 

Un tissu semblable au tissu endométrial se développe alors hors de l’utérus provoquant des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, dans les organes colonisés. Cette colonisation est en général concentrée dans les organes génitaux et le péritoine peut aller jusqu’aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

Le principal symptôme de l’endométriose est la douleur. Douleur pendant les règles et les rapports sexuels, douleur pelvienne, lombaire abdominale, des douleurs qui rendent difficile la vie quotidienne des malades. A ces douleurs peuvent s’ajouter des saignements prémenstruels, une fatigue chronique, des troubles de digestifs et urinaires et une infertilité.

Un tissu semblable au tissu endométrial se développe alors hors de l’utérus provoquant des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, dans les organes colonisés. Cette colonisation est en général concentrée dans les organes génitaux et le péritoine peut aller jusqu’aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

Le principal symptôme de l’endométriose est la douleur. Douleur pendant les règles et les rapports sexuels, douleur pelvienne, lombaire abdominale, des douleurs qui rendent difficile la vie quotidienne des malades. A ces douleurs peuvent s’ajouter des saignements prémenstruels, une fatigue chronique, des troubles de digestifs et urinaires et une infertilité.

Un manifeste pour parler de l’endométriose

A l’occasion de la Journée internationale d’action pour la santé des femmes en 2014, le collectif « Agir contre l’endométriose » avait remis les 6000 premières signatures du manifeste « Endométriose : ouvrons les yeux » à Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Ce manifeste a pour but de faire connaitre cette maladie qui touche de nombreuses femmes en France.

Bien qu’elle touche une à deux femmes sur dix en France, l’endométriose reste une maladie méconnue. L’ignorance de la maladie a de graves conséquences : les femmes qui en souffrent consultent souvent très tard et ne sont pas toujours prises au sérieux par leur entourage.

Le manifeste « Endométriose : ouvrons les yeux » initié par le collectif « Agir contre l’endométriose », a pour but de mettre un coup de projecteur sur cette maladie qui, liée aux règles, touche le cœur de la féminité. Déjà plus de 6000 personnes ont signé ce manifeste grâce auquel le ministère des Droits des Femmes s’est associé aux actions de sensibilisation et d’information pour faire progresser la connaissance, la reconnaissance de l’endométriose.

Pour signer le manifeste « Endométriose : ouvrons les yeux » : www.change.org/fr/p%C3%A9titions/tout-le-monde-la-sant%C3%A9-des-femmes-nous-concerne-tous-endom%C3%A9triose-ouvrons-les-yeux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.