Les minéraux essentiels pendant la grossesse

0
506
grossesse, les minéraux utiles

Pendant la période gestation, il est essentiel de bien surveiller les aliments et leurs apports. En effet, certains minéraux sont indispensables pour l’organisme et pour le bébé. À l’instar des vitamines, les oligo-éléments et les sels minéraux sont des substances non organiques, certaines sont très importantes et existent dans l’organisme en grande quantité. Elles sont nécessaires pour la production d’énergie, l’activité hormonale, la formation du squelette ainsi que pour le bon fonctionnement des muscles et du système nerveux… Si vous êtes enceinte, ci-après les minéraux essentiels durant la grossesse.

Le fer

Le fer est primordial pour la formation des globules rouges et pour le transport de l’oxygène. Il est aussi utile pour la fabrication de nouvelles cellules, pour les neurotransmetteurs et pour les hormones. Lors de la grossesse, les besoins en fer sont en augmentation, mais en général, c’est couvert par l’alimentation. Cependant, une carence en fer occasionne l’anémie et accroît le risque de prématurité et un faible poids du bébé. Il y a du fer dans le poisson, la viande et le boudin noir, mais c’est à manger bien cuit. Consommez 2 fois par semaine du poisson. Vous pourrez manger les conserves de sardine, de maquereau, de ton et de hareng. Également, incorporez dans votre repas des légumes secs, dont les haricots blancs, les lentilles et les pois chiches. Ces derniers renferment du fer qui est moins bien absorbé par le corps, mais c’est mieux que le fer d’origine animale. Ce minéral est également présent dans les œufs, les épinards, les brocolis et les fruits riches en vitamine C. À noter que cette dernière est utile pour l’absorption du fer.

Le calcium

En plus de prévenir la malformation du squelette du fœtus, le calcium est également essentiel pour prévenir les risques d’hypertension artérielle et même le fameux baby blues. Il tient un rôle essentiel dans le maintien de la pression sanguine, dans la coagulation du sang et dans la contraction des muscles. Principal composant des dents et des os, ce minéral est apporté par les aliments, notamment le lait et les produits laitiers. De plus, ces derniers contiennent de la vitamine D qui est indispensable pour la fixation du calcium. Pour combler vos besoins et ceux de votre bébé, mangez 3 produits laitiers par jour. Pensez à varier entre le fromage blanc, le lait, le yaourt, le fromage… Un produit laitier équivaut à un verre de lait de vache, un yaourt nature de 125 g, 20g de fromage comté ou emmental. Les oranges, le cresson et les épinards renferment également une bonne dose de calcium. L’eau minérale contient aussi du calcium, mais lisez bien l’étiquette, il faut que le teneur en calcium soit plus de 15 mg.

Le magnésium

Le magnésium est crucial pour toutes les cellules : muscles, système immunitaire et équilibre nerveux. Ce minéral est donc important pour le bon déroulement de la grossesse. Une carence en magnésium peut entraîner des crampes musculaires, de la constipation et d’importantes contractions utérines. Vous en trouverez dans le chocolat noir, les céréales complètes, les légumes secs, les noisettes, les amandes, les noix, le maïs, les bananes, les épinards, les avocats, certains fruits de mer et les fruits secs. Aussi, l’eau minérale riche en magnésium est à consommer quotidiennement, car c’est une importante source d’apport. Cette eau permet de lutter efficacement contre la constipation et les différents maux de la grossesse.

L’iode

L’iode agit dans la formation des hormones thyroïdiennes qui sont nécessaires à la croissance. Une carence peut provoquer des retards plus ou moins graves du développement intellectuel de l’enfant et un faible poids à la naissance. Pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde et le bon développement du cerveau du bébé, il faut que vous ayez un bon apport en iode. Vos besoins doivent augmenter, surtout au cours du 3ème trimestre, car le fœtus est encore incapable d’en fabriquer par lui-même. Vous trouverez cet oligo-élément dans les moules, les crustacés et les poissons de mer comme le maquereau, la morue, le thon, le merlan, le hareng, la sardine, la raie, le saumon, la roussette… Le lait, les œufs et les produits laitiers, qu’ils soient surgelés, en conserve ou frais, sont aussi de bonnes sources en iode. Pour l’assaisonnement de vos repas, préférez le sel iodé, mais n’abusez pas au risque d’être victime d’hypertension.

Il faut savoir que les oligo-éléments et les sels minéraux sont éliminés par les reins, mais les aliments suffisent à en apporter en quantité suffisante à condition d’opter pour un régime varié. Donc, vous n’aurez pas besoin de prendre des compléments comme les médicaments ou les aliments enrichis en ces minéraux. L’excès peut présenter des dangers. De plus, en cas de besoin, c’est au médecin de décider de vous prescrire un supplément médicamenteux.

Vous aimerez également Comment bien communiquer avec bébé et le stimuler in utéro ?

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.