Bien comprendre l’allaitement mixte

0
193
Allaitement mixte
Bottle and breast pump with breast milk on the background of mother holding in her hands and breastfeeding baby. Maternity and baby care.

L’allaitement mixte est le fait de nourrir le bébé au sein et au lait industriel. C’est donc alterner le sein et le biberon. Les raisons qui poussent les mamans à opter pour l’allaitement mixte sont nombreuses : la reprise du travail, l’insuffisance du lait maternel, le sevrage de bébé en douceur… Pour bien faire l’allaitement mixte, on vous donne tous les conseils nécessaires.

Le bon moment pour bien commencer

L’idéal est de commencer à nourrir le bébé avec le biberon de lait industriel le plus tard possible, car le lait maternel est le meilleur aliment pour lui. D’ailleurs, les professionnels de santé conseillent d’allaiter au sein l’enfant jusqu’à ce qu’il ait 6 mois ou au moins 4 mois. Entre 4 et 6 mois, il est possible de diversifier son alimentation en lui donnant d’autres aliments que le lait, mais tout en poursuivant l’allaitement maternel jusqu’à ce qu’il ait un an ou plus. Précisons qu’en passant par le biberon, la production de lait de la maman baisse, et ça implique parfois le sevrage définitif de l’enfant. Les seins fabriquent du lait suivant les besoins de bébé donc, s’il tête de moins en moins, il y aura moins de lait maternel. Aussi, passez à l’allaitement mixte si la lactation est bien installée pour éviter le risque d’engorgement et si le bébé a une bonne succion. En effet, s’il ne tète pas bien, il aura des difficultés de se nourrir avec le biberon. Toutefois, c’est à la mère de décider du bon moment d’entamer l’allaitement mixte suivant ses envies et ses contraintes. Afin que votre enfant accepte à la fois le sein et le biberon, donnez-lui une tétine physiologique, ça favorise une bonne succion.

Le passage du sein au biberon en douceur

La lactation baisse de manière naturelle, et généralement, il faut 15 jours pour le sevrage de bébé. Ainsi, il faut attendre ce laps de temps pour passer complètement au biberon. Si vous avez repris le travail, c’est une tétée le matin, une tétée quand vous rentrez et une tétée au coucher. Si vous avez beaucoup de lait, ça peut prendre un peu de temps. Si votre bébé tète 5 fois par jour, les 3 premiers jours, faites 4 tétées et 1 biberon, 3 jours après, ce sera 3 tétées et 2 biberons, après 3 jours, ce sera 2 tétées et 3 biberons, après 3 jours, ce sera 1 tétée et 4 biberons, et les jours suivants, c’est 5 biberons. Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de règles précises. À noter que la succion n’est pas la même qu’au biberon qu’au sein. Le bébé fait des efforts pour téter, et sa langue sort tandis qu’au biberon, le lait coule dès qu’il referme sa bouche, et sa langue n’est pas placée de même manière. Donc, il pourra avoir du mal à revenir au sein après le biberon.

Les montées de lait

Quand vous passez par l’allaitement mixte, vous allez connaître les montées de lait. Si vous voulez avoir la même production de lait, videz entièrement votre sein afin de stimuler la lactation ainsi, votre corps ne s’apercevra pas de l’absence de tétée. Dans ce cas-là, il faut employer un tire-lait et respecter une bonne hygiène. N’hésitez pas à congeler le lait maternel obtenu. Vous pourrez aussi profiter de tous vos moments disponibles pour allaiter naturellement votre bébé comme les week-ends. Multipliez les tétées, et ne donnez pas de biberon. Par contre, si vous voulez diminuer la production de lait, ne faites rien, le sevrage va se faire en douceur. Mais si vous avez mal aux seins pendant les montées de lait, vous pourrez vider un peu quand vous êtes sous la douche. Pensez à demander des conseils à un médecin ou à une sage-femme pour vous aider dans l’allaitement de votre enfant.

Le bon choix du biberon et du lait industriel

Lors du passage du lait maternel au lait industriel, il faut que le bébé retrouve à peu près le même débit entre le sein et le biberon. S’il boit rapidement avec le biberon, il risquera d’être frustré et de bouder les tétées. Donc, choisissez un biberon avec un débit qui n’est pas trop rapide. Quand vous lui donnez le biberon, place-le horizontalement, et faites des pauses régulières. Pour le choix du lait industriel, approchez un professionnel de santé pour avoir de judicieux conseils. Jusqu’à la diversification alimentaire, vous pourrez lui donner du lait premier âge, et quand le bébé commence à manger des aliments autres que le lait, il pourra être nourri avec le lait du deuxième âge. Si votre enfant est considéré comme à risque allergique (maman, papa, frère ou sœur avec une allergie respiratoire, cutanée ou digestive prouvée), achetez les laits hypoallergéniques (HA) en pharmacie. Mais après la diversification alimentaire, ne les utilisez plus.

Découvrez également Idées reçues sur l’allaitement.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.