Comment bien communiquer avec bébé et le stimuler in utéro ?

0
33489

« Je souhaite établir la communication entre bébé, moi et son papa ! » :

1) Jouer avec son bébé, quoi de plus facile et agréable ! Repousser son petit pied lorsqu’il vous gêne, tapoter gentiment votre ventre pour le taquiner… s’il bouge et vous répond en changeant de position, rien ne vous empêche de le solliciter quelques minutes encore, c’est une jolie façon de communiquer avec lui.

2) Incitez le papa à se rapprocher de votre ventre et à parler à bébé ! L’enfant se familiarisa encore mieux à la voix de son père. Si cette idée vous plaît, n’hésitez pas à participer à des séances d’haptonomie. L’haptonomie est une science de l’affectivité, sous la forme d’une préparation à l’accouchement, elle permet d’établir une communication avec le bébé in utéro au moyen du toucher.

3) En repérant au quotidien les évènements, musiques, positions, voix qui font réagir bébé dans votre ventre, vous pourrez alors établir la communication avec votre enfant quand vous le souhaitez ! Evidemment, une fois encore, nous vous rappelons que le stimuler doit rester occasionnel.

Respectez-le…

Stimuler bébé doucement et à petites doses ne peut être que bénéfique… Mais le maître-mot reste avant tout le respect ! Respectez votre enfant dans votre ventre, laissez-le dormir la plupart du temps, il en a besoin pour se développer. Ne le stimulez que rarement, pour vous rassurer quant à son bon développement, certes, mais surtout pour lui faire du bien de temps en temps… Caresses, musiques douces, berceuses, massages, mots doux… Ne cherchez pas à le sur-stimuler, il en deviendrait stressé… Pensez avant tout à son bien-être et au vôtre.

Petit exercice de visualisation pour communiquer avec votre chérubin… (*)

1) Installez-vous confortablement dans un endroit calme où personne ne pourra venir vous interrompre.

2) Ecoutez votre respiration et ralentissez-la : Inspirez par le nez et expirez par la bouche.

3) Placez vos mains délicatement de chaque côté de votre ventre comme si c’était une bulle.

4) Continuez de vous concentrer sur votre respiration et tentez de visualiser l’oxygène qui entre dans vos poumons, se répand dans votre corps pour arriver jusqu’à bébé.

5) Lorsque vous expirez, imaginez l’air qui sort de votre corps emportant avec lui tout votre stress.

6) Continuez cet exercice de visualisation aussi longtemps que cela vous fait du bien.

7) Quand vous ressentez le besoin d’arrêter, ouvrez les yeux et ramenez votre conscience tranquillement vers le lieu où vous vous trouvez.

8) Relevez-vous doucement, reprenez une respiration normale et appréciez l’instant présent.

Il ne serait pas étonnant que votre bébé ait gigoté pendant l’exercice ou se soit retourné dans l’utérus… Pas de panique, votre bébé était aussi bien que vous, il a senti l’énergie que vous lui avez procurée.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.