Surpoids et échographie, les risques du dépistage!

0
984

Une étude américaine a mis en évidence l’impact de l’obésité sur le diagnostic prénatal réalisé par échographie.Le surpoids entrainerait une baisse de la fiabilité du diagnostic. Un indice de masse corporelle (ce fameux IMC cher aux nutritionnistes) de la femme enceinte élevé nuit au dépistage des malformations du fœtus.

En effet, l’adiposité excessive gêne le passage des ultrasons. La qualité de l’image ainsi obtenue est donc altérée et augmente le risque qu’une anomalie ne soit pas dépistée.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.