Sida : des pays éliminent la transmission de la mère à l’enfant

0
3014

S’il faut malgré tout surveiller régulièrement le bébé à la naissance, les futures ou jeunes mamans seropositives n’ont plus besoin de se sentir coupables ou d’angoisser lorsqu’elles accouchent ou allaitent leur enfant. Évidemment, lutter contre ces virus, cela demande du temps mais également de l’engagement. En effet, pour faciliter ces accès aux soins il est important de communiquer et de diffuser des informations relatives aux risques, aux traitements et aux différents dépistages. L’OMS approuve donc l’engagement des communautés dans ces différents pays, qui ont tenté d’informer les populations dites marginalisées.

En définitive, protéger les enfants de ces virus est une priorité pour l’OMS et ce depuis des années. “S’assurer que les enfants naissent en bonne santé, c’est leur donner le meilleur départ possible dans la vie. C’est une réussite formidable et le signal clair que le monde est sur la voie d’une génération sans sida.” se félicite Margaret Chan. Mais, si l’OMS reste optimiste quant à la lutte contre la propagation du VIH et de la syphilis, il faut malgré tout garder à l’esprit que pour mettre en place cette prise en charge des femmes enceintes seropositives, il faut pouvoir dépister les virus et c’est encore loin d’être le cas sur tous les continents.

La Thailande, 1er pays asiatique à éradiquer la contamination de la mère vers l’enfant

La Thaïlande fait partie des pays les plus touchés par le VIH. En effet, sur 68 millions d’habitants, ce sont environ 500 000 personnes qui vivent avec le virus. Mais, loin de se décourager, le pays réalise depuis plusieurs années des progrès considérables grâce à une excellente politique sanitaire.

En 2000, la Thaïlande est devenue l’un des premiers pays au monde à proposer le dépistage automatique et à prescrire gratuitement des traitements aux femmes enceintes séropositives. Les résultats de cette politique sont positifs puisque le nombre de bébés nés en étant porteurs du virus est passé de 1 000 en l’an 2000 à 85 en 2015.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.