Grossesse et paracétamol, un danger ?

0
894

Une étude du Medical Research Institute de Nouvelle-Zélande pour prouver les effets néfastes du paracétamol pendant la grossesse vient d’être publiée.

 

C’est pourtant le seul médicament que les gynécologues et les pharmaciens donnent le plus aux femmes enceintes, et la molécule la plus utilisée dans le monde, pour calmer les douleurs et la fièvre. Mais une nouvelle étude, publiée dans le journal « Clinical and Experimental Allergy », affirme que les enfants dont les mères ont pris des médicaments à base de paracétamol pendant leur grossesse ont un risque accru de devenir asthmatiques.

Les chercheurs du Medical research Institute de Nouvelle-Zélande que le paracétamol, absorbé à n’importe quel stade de la grossesse, était lié à une augmentation de 21% du risque d’asthme chez les enfants entre 2 ans et demi et 7 ans.

Il faut attendre d’autres études

Le professeur Beasley qui a dirigé l’étude considère qu’il est urgent que des études plus poussées soient menées sur les liens entre le paracétamol pendant la grossesse et l’apparition de l’asthme dans la petite enfance, « afin que des recommandations claires puissent être faites pour les femmes enceintes ».

Pour le moment, il n’y a pas assez d’éléments pour recommander aux futures mamans d’éviter le paracétamol. Néanmoins, elles devraient en prendre en moindre quantité.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.