Echographies 3D et 4D : un risque pour bébé?

0
1563

Après s’être répandus aux USA, les premiers centres d’échographie non médicale en 3 et 4D sont apparus en France en 2004, surfant sur la frustration engendrée par la rapidité et la « sécheresse » de l’échographie médicale et sur le désir des parents de se repasser en boucle des souvenirs des premières rencontres avec leur enfant. L’échographie spectacle rencontra toutefois un mauvais accueil de la part des médecins, soucieux de défendre cet examen très pointu qui permet de déceler d’éventuelles anomalies du fœtus. Qu’en est-il aujourd’hui ? La polémique s’est-elle apaisée ? Le marché a-t-il explosé ?

L’échographie non médicale, instrument de soutien à la construction de la parentalité ?

On peut imaginer que l’échographie non médicale, débarrassée de la vérification anatomique et biopsique et du diagnostic prénatal, ne soit plus qu’une rencontre vibrante d’émotion et d’imaginaire pour la mère. En tout cas le moins que l’on puisse dire, c’est que ces images ne laissent pas indifférents ! En témoignent ces quelques commentaires, glanés à droite à gauche et surtout sur la Toile, véritable panorama de l’échographie 3 D et 4 D et de ses aléas :

 

Alexis : « Au départ j’étais plutôt réticent, mais ma femme en avait vraiment envie, et puis c’est vrai que je n’avais pas pu assister aux échos officielles. J’ai donc pris rendez-vous chez Echografilm, à Paris, via le site Internet (j’habite à Bordeaux mais il n’y a plus là-bas de centres d’échographies-souvenirs). On a choisi la formule à 100 euros, avec une vingtaine de photos et un film de trente minutes sur DVD, plus une photo imprimée. En arrivant, j’ai découvert un lieu très cosy, loin de l’ambiance médicale : j’étais installé dans un beau canapé face à un large écran plasma, et franchement, je n’ai rien regretté ! La rencontre fut magique.»

Echographies 3 D et 4 D: un émouvant spectacle


Aurorette13
sur le forum Doctissimo, le 2 janvier 2007 :

« Je l’ai faite dans un centre BébéLife sur Avignon. C’était franchement un super moment, mais on ne peut pas dire que l’on puisse réellement reconnaître le visage de bébé.
On distingue tout, c’est sur, mais on ne peut pas voir les ressemblances par exemple. Par contre, l’échographiste a pu me dire qu’il était très très grand, qu’il n’avait pas de cheveux, qu’il était assez gracieux comme bébé. Elle m’a dit de ne pas acheter de taille naissance par exemple.
Et puis elle prend le temps de tout t’expliquer, contrairement aux gynécos qui expédient parfois (bon, c’est sûr, c’est pas le même but non plus !). Le papa était présent et les mamies aussi, et ça c’est vraiment super. Je n’ai payé que 100 euros pour 3 photos et un DVD de 20 minutes ».  

Echographie 3 D et 4 D: techniques dernier cri!

Ce sont les mêmes ultrasons utilisés dans tous les cas, mais la technique de balayage (utilisée dans les centres d’écho souvenir) est différente de celle employée pour l’échographie 2D (utilisée pour les échographies morphologiques « officielles »).

L’échographie 3D permet d’acquérir des « volumes » grâce à un balayage automatique du faisceau en 2D, incliné automatiquement et successivement sur 150 à 200 positions. Les 150 à 200 coupes 2D résultantes sont alors analysées par l’échographe pour reconstruire un volume du bébé et former une image en 3D.

Sa qualité est liée à la qualité et la quantité de liquide amniotique, à la position du bébé, du placenta, du cordon ombilical… et à l’expérience de l’opérateur de l’échographe, qui fera varier rapidement et efficacement les réglages pour obtenir les meilleures images dans un temps réduit. Mais même dans des conditions idéales, la technologie actuelle ne permet pas de montrer la pilosité (cheveux, cils…) !

Enfin, la 4e dimension mathématique (4D) est le temps. En juxtaposant les images 3D obtenues successivement dans le temps par l’échographie 3D, on obtient une vidéo, appelée « échographie 4D ».  

Deedlit sur le forum Doctissimo, le 2 janvier :
« Ca a duré 30 minutes, mes parents ont pu y assister confortablement installés devant un écran plasma. Très émouvant, vu qu’ils n’avaient jamais vu d’échos… En fait, je ne devais rien faire de tout ça, mais ma mère nous l’a offert, enfin elle s’est fait un cadeau aussi ! Je n’ai pas de regret, que des supers souvenirs que je peux passer en boucle sur ma télé ».Dora342 sur le forum AuFéminin, le 30 janvier :
« C’était génial !! Je l’ai faite à 5 mois et demi de grossesse, j’ai reçu un DVD avec 30 minutes de “live in utero”, c’était magique, je recommencerai tout de suite !!! Le papa était vraiment ému, il a vraiment réalisé à ce moment là, du coup il a fait encore plus attention à moi pendant la grossesse ! (Même s’il était déjà très très attentif, mais ça a vraiment fait un déclic). Oui les photos et le DVD étaient de très bonne qualité, d’ailleurs si mon fils ne se montrait pas, je revenais une autre fois et sans payer (heureusement !). Quand je revois ces images, on voit bien que c’est lui : il avait déjà les mimiques qu’il a encore maintenant à trois mois ! On le voit sourire et essayer d’attraper son pied avec sa bouche, j’en ai encore les larmes aux yeux rien que d’y penser !!! C’était vraiment super!! »

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.