Contractions et grossesse: mode d’emploi

0
808

Si elles sont, en fin de grossesse, le signal d’un départ imminent à la maternité, les contractions sont présentes tout au long de la grossesse mais ne se manifestent pas de la même façon car elles n’ont pas la même fonction. Quelques explications pour y voir plus clair.

Les contractions de Braxton-Hicks ou « fausses contractions »

Ce sont des contractions généralement indolores et espacées qui sont fréquemment ressenties par les futures mamans à partir du 4ème mois de grossesse. Elles sont le signe que l’utérus s’adapte à l’évolution du bébé, s’étirant pour aider sa tête à s’installer dans le petit bassin.

Ces contractions de milieu de grossesse n’entraînent pas de dilatation du col et durent environ 30 secondes, sans rythme ni périodicité précise.

Au fil des mois, les contractions s’intensifient car l’utérus se détend sous le poids du bébé et du liquide amniotique. Si ces contractions sont présentes au rythme de quatre ou cinq par 24 heures et ne durent pas plus de 45 secondes, ce n’est pas inquiétant.

En revanche, si les contractions, bien avant le terme de la grossesse, se manifestent plus de dix fois par jour et sont douloureuses, il faut songer à consulter. Le médecin sera sans doute amené à vous mettre au repos !

Les contractions qui annoncent le début du travail

Beaucoup de futures mamans s’inquiètent de ne pas savoir reconnaître les « bonnes » contractions, le jour J, c’est-à-dire celles qui provoquent la dilatation du col de l’utérus et indiquent que la naissance est imminente. Pendant la grossesse, c’est l’association des contractions avec des douleurs et une grande régularité qui doit alerter.

Des contractions toutes les cinq minutes qui durent trente secondes depuis deux heures donnent le top départ ! Notons tout de même que quelques rares femmes ne savent pas ce qu’est une contraction douloureuse, les chanceuses ! Dans ce cas, elles perdent bien souvent les eaux et savent qu’il faut partir à la maternité. Pour faire simple, une contraction douloureuse, c’est une douleur de règles, en plus intense !

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.