Votre sexualité pendant la grossesse

0
1329

Si la transformation du corps pendant la grossesse oblige à modifier ses habitudes, elle n’empêche en rien de mener une vie sexuelle harmonieuse. Et peut même amener le couple à mieux se découvrir…

Femme enceinte: accepter le corps qui change et la présence de Bébé

Qui dit grossesse dit rondeurs… Lorsque l’on est enceinte, il est parfois difficile d’accepter ce nouveau corps et de se l’approprier. D’où l’éventuel manque de désir. De leur côté, nos Jules sont parfois, eux aussi, déconcertés par nos formes de future maman. Ils peuvent être également perturbés par le fait que Bébé soit si proche. Ont peur de le toucher, de le blesser.

Il n’y a pourtant aucun risque : le vagin et l’utérus étant complètements séparés. Autre obstacle possible à l’épanouissement sexuel : la difficulté de certains hommes à continuer à considérer comme une amante celle qu’ils voient devenir mère

Grossesse: Une libido à géométrie variable

Parmi les perturbateurs de libido, on trouve aussi nos petits maux de grossesse. Pas franchement évident, ainsi, de se la jouer torride quand les nausées succèdent aux coups de pompes. Dans cette situation, choisissez, avec votre conjoint, de vous tourner vers des relations sexuelles moins axées sur la performance, l’acrobatie et davantage sur la douceur et l’écoute.

On n’est ainsi pas obligé de passer par la rituelle pénétration. Vous pouvez préférer vous aventurer sur le terrain du massage, des caresses et autres variations sur la carte du Tendre. En bref, qu’importe l’orgasme tant qu’il y la complicité!

Quelques rares cas où les rapports sexuels sont déconseillés

La grossesse n’étant pas une maladie, n’ayez donc pas d’états d’âme à laisser libre cours à vos envies… Seules certaines femmes, concernées par des pathologies particulières, devront éviter les rapports sexuels pendant cette période. Celles, par exemple, qui ont fait des fausses couches, ont des saignements ou sont touchées par le placenta praevia ( position anormale du placenta). La plus grande des prudences est indiquée, à l’identique, aux femmes qui ont des contractions précoces et sur qui pèse un danger d’accouchement prématuré.

Ce n’est pas pour rien si l’on recommande aux futures mamans ayant dépassé le terme de faire des « gros câlins » : le sperme est, en effet, riche en prostaglandines hormones qui amollissent le col de l’utérus et l’aident à s’ouvrir. Mieux vaut, enfin, s’abstenir si votre compagnon présente des infections génitales, type herpès, qui peuvent créer des problèmes au moment de l’accouchement.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.