L’amitié, c’est bon pour le moral

0
813

Confrontés à des circonstances difficiles, un ami vous procure confiance en soi et baisse hormonale bénéfique.C’est le résultat d’une étude conjointe de l’université de Concordia (Canada) et de Cincinnati (Etats-Unis), qui montre comment l’amitié permet de mieux gérer les situations difficiles, déconvenue amoureuse ou mauvaises notes. Les chercheurs ont demandé à une centaine d’enfant de raconter leurs journées, leurs ressentis, avant de leurs prélever un échantillon de salive pour mesurer le cortisol. Une hormone produite lorsque l’on est stressé.Résultat : le taux de cortisol est moins important chez un enfant qui fait face à une situation difficile en présence d’un ami qu’un autre qui affrontera la situation seul. Cette baisse entraine des répercussions physiologiques bénéfiques selon William Bukowski, coauteur de l’étude : « la sécrétion excessive de cortisol peut entraîner d’importantes modifications comme l’immunosuppression et le ralentissement de la formation osseuse ». Les avantages sont aussi psychologiques, avec une manifestation de l’estime de soi plus importante.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.