Pourquoi les femmes enceintes ont-elles des envies étranges ?

0
1102

Bien sûr, la femme enceinte a tous les droits et fait ce qu’elle veut. Mais pourquoi veut-elle manger des fraises à la moutarde ? Quelle idée d’associer roquefort et chocolat ? Et depuis quand on mange à 3 h du mat’ !?

Dans son excellent Carnet de notes paru en 2001, Patrick Sébastien interpelle la société : « Est-ce que les fraises enceintes ont des envies de femmes ? » Ne nous arrêtons pas à la blague et interrogeons-nous.

Les envies alimentaires de la femme enceinte ne se limitent pas aux fraises : chocolat, escargots, cornichons ou les trois à la fois, il n’y a aucune limite et, semble-t-il, aucun sens. Même si les envies de la femme enceinte se portent en général sur des produits déjà adorés en temps normal, le menu peut être bouleversé sous l’effet des hormones, qui changent la perception des goûts. La végétarienne se lève la nuit pour finir le gigot ? Pas d’inquiétudes, c’est normal.

Jusqu’à aujourd’hui, les envies de la femme ne s’expliquaient que par des raisons psychologiques. La future maman a envie d’être dorlotée, choyée, comblée. Bref, avant de devenir maman elle-même, elle fait son dernier caprice de petite fille.

Envies de femmes enceintes ou carte du tendre?

Les envies étranges sont aussi une façon de « tester » son entourage. Tu penses pouvoir éduquer correctement un enfant alors que tu ne trouves même pas un rôti de porc après 22 heures ? Être un bon père commence parfois dans les rayons du supermarché, à chercher des huitres en plein mois de mai… Une façon de rassurer la maman : elle peut demander ce qu’elle veut, on l’aura !

Selon certaines hypothèses, les envies des femmes répondraient également à des besoins physiologiques : les chocolats et gâteaux soigneraient une hypoglycémie latente, les légumes et les fruits combleraient un manque de vitamine, le fromage un manque de calcium… Le corps, poussé au maximum dans toutes ses fonctions, demanderait en quelque sorte lui même les renforts nécessaires. Ces hypothèses n’ont toutefois pas encore été démontrées scientifiquement.

Pour éviter que les envies n’entraînent un déséquilibre alimentaire (consommation excessive de sucre par exemple), il est recommandé de faire un bilan alimentaire au début de la grossesse. Certains produits sont, quelque soit l’envie d’avoir envie, interdits : le lait cru et certains produits de la mer, la charcuterie non emballée sous vide ou les viandes saignantes, cause de toxoplasmose.

Evidemment, les boissons alcoolisées sont totalement proscrites. Malheureusement, rien n’interdit le jus pamplemousse/goyave/fraise, désespérément introuvable à cette heure-ci…

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.