Pourquoi les femmes enceintes font des cauchemars ?

0
1074

Les petits nuages au mur, les berceaux bleus, ou roses, les peluches pas encore doudou-isées… Tout l’entourage de la future maman tient du rêve. Sauf la nuit, où ses songes tiennent le plus souvent du cauchemar ! Un passage classique, mais parfois traumatisant…

Les rêves de la future maman se divisent en deux phases distinctes : dans les six premiers mois, les rêves restent « acceptables » et sont le plus souvent une image fantasmée du nourrisson (certaine maman parviennent même à deviner le sexe !).

Le dernier trimestre est beaucoup plus effrayant : on y cauchemarde de sang, d’accouchement raté, d’enfant difforme ou mort né…

Les hormones, si elles jouent surement un rôle, ne font pas tout : la preuve, à l’approche du terme, les papas aussi font des rêves étranges.

Les cauchemars des futures mamans ne sont que l’expression, inconsciente, de leur peur : un accouchement raté renvoie à leur peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir être mère (ils sont plus fréquents chez les femmes attendant leur premier enfant). La difformité de l’enfant (enfant monstre, membre manquant,…) renvoie souvent à sa propre enfance, à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur…

Les changements biologiques sont aussi psychologiquement difficiles à accepter : l’accouchement va provoquer une séparation, une « défusion » entre la mère et l’enfant, qui peut s’imaginer amputée, « vide ».

Cauchemars de la femme enceinte: quels risques?

Les cauchemars, tout aussi étranges qu’ils soient, ne sont pas forcément traumatisants. Première crainte, la santé mentale de l’enfant n’est pas en jeu : son cerveau est à peine formé… La seule contrainte qu’il peut vivre est d’ordre physique : lorsque la mère est anxieuse, son utérus est plus tendu, ce qui est moins confortable pour l’enfant, mais pas dramatique.

Les risques sont plus pour la maman : les cauchemars et plus globalement le stress peuvent entrainer des phénomènes de somniloquie (on parle pendant le sommeil) voire de déambulaion. Marcher dans le jardin les yeux fermés n’est pas la meilleure chose pour une femme enceinte…

En cas de cauchemar effrayant (il a trois bras !), pas besoin de courir chez le psy ! La plupart de ces rêves passent après la naissance. Pour les plus stressés, la solution est simple… dormir ! Paradoxalement, pour bien dormir, il faut être reposé. Relaxez vous, faites confiance au papa, et n’oubliez pas : tout cela n’était qu’un rêve…

 

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.