Les femmes enceintes: angoissées mais heureuses

0
1037

 

Une étude IPSOS a été menée sur la façon dont les femmes vivent leur grossesse. Si les perceptions sont différentes et propres à chacune, il y a néanmoins quelques généralités…
 

On a pu voir grâce à l’enquête IPSOS qu’en général la grossesse se répartit en 3 phases, représentant chacune un changement d’état d’esprit :

Les 3 premiers mois sont dominés par la peur de la fausse couche.

Du 4e au 8e mois, l’ensemble des futures mamans éprouveraient un mélange d’insouciance et de rationalité.

Enfin, durant le dernier mois : l’angoisse de l’accouchement se renforce et 2 états d’esprit sont possibles: l’impatience d’être « délivrée » ou, déjà, la nostalgie de cet état.
 

Les craintes des futures mamans concernent surtout l’après-accouchement : l’avenir de la vie professionnelle et personnelle pose question. Ce sont les plus jeunes, qui sont dans une grossesse primipare qui s’avèrent être les plus impatientes mais également les plus inquiètes.

Des grossesses dominées par la crainte!

Cependant 97% des femmes se déclarent davantage heureuses qu’inquiètes.
 

L’ensemble des femmes sont d’accord pour dire que la grossesse fait découvrir un état psychologique nouveau. Les plus désinvoltes et insouciantes s’avèrent souvent être paisible et confiantes lors de leur grossesse et vice versa.
 

Enfin, les futures mamans sont divisées en 2 grands archétypes concernant la façon dont elles perçoivent leur grossesse : la moitié pense que la grossesse est une étape naturelle de leur vie et que la situation est plus ou moins normale tandis que l’autre moitié voit en la grossesse un état spécial qui exige des précautions et un accompagnement particulier.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.