Des troubles de l’attachement chez les prématurés

0
895

Une étude publiée par l’Université de Warwick en Angleterre révèle que les enfants prématurés ont plus de probabilité d’avoir des troubles de l’attachement.

D’après un panel de 71 enfants prématurés âgées de 18 mois, environ 32% ont des troubles de l’attachement contre 17% des bébés qui sont nés à terme.

Les mères ne sont en rien responsables de ces troubles. Ils seraient liés à des problèmes neurologiques, à des retards de développement et au stress des semaines passées sous incubateur.

L’auteur de l’étude, le Pr Wolf, ajoute qu’il est important que les parents sachent que ce n’est pas de leur faute et que les professionnels prennent conscience que ces troubles de l’attachement sont dus à différents problèmes de santé et non à cause des parents.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.