Des nouveau-nés plus chétifs pour les femmes dépressives?

0
789

Une nouvelle étude met en relation la déprime des femmes durant leur grossesse et le faible poids de leur bébé…

Une étude financée par l’UE et menée au Bangladesh, par des chercheurs du Karolinska Institutet en Suède met en évidence que les mamans souffrant de dépression durant leur grossesse mettent généralement au monde un bébé plus petit que la normale, présentant plus de risque de mortalité au cours de sa petite enfance.

 

Ils sont ainsi parvenus à la conclusion que la pauvreté et la malnutrition étaient bien moins responsables de la mortalité infantile que la santé mentale de la maman.

 

Cependant, on peut supposer qu’au Bangladesh, une mauvaise santé mentale, une dépression, ont de grandes chances d’être dues à une situation économique et sociale plutôt dramatique. D’autant plus que les mêmes procédés d’étude ont été appliqués dans d’autres pays, industrialisés ceux là, et les résultats ne montrent aucune relation entre la taille du nourrisson et la santé mentale de la maman… Beaucoup de bruit pour rien ?

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.