Les varices pendant la grossesse

0
268
varices et grossesse

Pour beaucoup de femmes, la grossesse rime avec pur bonheur, mais force est de constater que les 9 mois de gestation vient avec tout un lot de soucis. Les jambes sont mises à rude épreuve, et il n’est pas rare que des varices et des varicosités très inesthétiques apparaissent. Si vous êtes enceinte actuellement, découvrez cet petit désagrément.

C’est quoi exactement les varices ?

Les varices sont des veines qui se dilatent et qui se voient sous la peau, et ça peut provoquer des douleurs continues, une sensation de lourdeurs ou des pulsations dans la zone touchée. Concrètement, les veines ne fonctionnent plus normalement, elles s’amollissent, elles se dilatent, et ça n’aide pas le sang à circuler correctement. À la longue, les veines changent et deviennent gonflées et sinueuses. Si elles sont fines et moins étendues, il s’agit de varicosités. Ce sont surtout les femmes qui sont concernées par ces soucis en raison des variations de concentration d’hormones dans le sang, et elles ont un impact sur les parois des veines. Certaines hormones de grossesse entraînent un relâchement des parois des vaisseaux sanguins, et une quantité de sang abondante va dans certaines zones du corps, et c’est ce qui participe à l’apparition des varices et des varicosités. De plus, l’excès de poids est un facteur à risque. Mais encore, le bébé exerce une pression au niveau du bassin, et ça cause la dilatation des veines des jambes. Mais les varices apparaissent aussi autour de l’anus et au niveau de la vulve. Les varices vulvaires arrivent à partir du deuxième mois de la gestation, et elles occasionnent des douleurs pelviennes, des sensations de pesanteurs dans le bas ventre et une gêne pendant les rapports intimes.

Le traitement des varices et des varicosités pendant la grossesse

Certes, les varices et les varicosités sont sans danger pour la femme enceinte et pour le bébé, mais elles peuvent déranger. Si vous présentez déjà des varices et des varicosités, appliquez de l’eau froide sur les jambes afin de soulager la sensation de lourdeur et de diminuer l’enflure. Faites également un massage régulier des jambes, du bas vers le haut. Il est aussi possible de demander à la sage-femme des collants ou des bas de contention pour calmer l’inconfort. Cependant, vous devrez aller voir un médecin en cas de zones sensibles et rouges à la surface de la varice, surtout si c’est accompagné de fièvre, d’une douleur à la jambe et d’un pouls rapide. On ne peut pas traiter les varices durant la grossesse, il faut patienter 6 mois après la naissance pour intervenir, mais en général, elles partent naturellement pendant cette période.

Les complications possibles

L’ulcère variqueux et la phlébite sont les 2 complications possibles des varices. On parle de phlébite ou de thrombose veineuse quand il y a un caillot obstruant la veine, et ça cause une réaction inflammatoire, un cordon chaud, rouge et douloureux apparaît sur la zone d’une veine de la jambe. Pour remédier à ce souci, le professionnel de santé propose un anticoagulant adapté à la grossesse. Le risque est que le caillot se détache de la paroi veineuse et remonte dans les poumons pour causer une embolie pulmonaire. En Hexagone, cette dernière est la deuxième cause de mortalité chez les femmes enceintes. L’ulcère variqueux, c’est la conséquence des changements de l’apparence de la peau au niveau des chevilles. Les varices non traitées plusieurs années peuvent entraîner une coloration brunâtre de la cheville, ça favorise la fragilité des tissus. Ainsi, le moindre choc peut provoquer une plaie qui va mettre des mois à cicatriser. Donc, si les varices ne disparaissent pas, il faut voir un phlébologue, sinon elles évoluent en maladie variqueuse.

Limiter l’apparition des varices et des varicosités

Différents gestes sont à tenir pour éviter l’apparition des varices et des varicosités. Tout au long de la grossesse, il faut faire un peu de sport quotidiennement (marche, natation, yoga…), mettre les pieds sur un repose-pied en position assise et ne pas croiser les jambes. Il faut également éviter la position debout ou assise trop longtemps, on pense à bouger les pieds et les chevilles en effectuant des flexions ou des rotations. La femme enceinte doit mettre les jambes en position surélevée une trentaine de minutes 3 à 4 fois par jour. De plus, lors de la sieste, il faut se coucher sur le côté gauche et placer un oreiller sous le ventre ou entre les jambes pour réduire la pression de l’utérus sur la veine cave inférieure. Pendant les bains, il faut réduire la température de l’eau et rester y moins longtemps. L’eau chaude participe à la dilatation des veines et à l’arrivée des varices. Mais encore, on n’enfile plus des habits serrés comme les chaussettes élastiques et les jeans étroits serrant les genoux et les chevilles. Pour les chaussures, le talon doit être moins de 3 cm. Afin d’éviter les hémorroïdes, la femme enceinte doit penser à boire beaucoup d’eau (1.5 à 2 litres par jour) et à consommer des aliments en fibres.

Vous aimerez également Grossesse, les complications possibles.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.