Le temps d’attente pour un deuxième bébé

0
340
Deuxième bébé

En tant que parents, vous êtes comblés par la naissance de votre premier enfant ? Il vous apporte tellement de bonheur que vous envisagez d’avoir un second enfant ! Mais est-ce que vous savez le temps d’attente idéal pour mettre en route un deuxième bébé ? Certes, il ne faut pas que ce soit trop tôt ou trop tard, mais il faut prendre en compte certains critères pour retomber enceinte.

Les risques des grossesses rapprochées

Enchaîner les grossesses augmente le risque de prématurité, de faible poids à la naissance, d’un retard de croissance et de malformations congénitales. Quand l’intervalle est de moins de 6 mois, le taux de prématurité est de 40 %, et ça descend à 10 % si c’est entre 6 et 12 mois. La raison à ça est que la maman n’a pas eu suffisamment de temps pour se reconstituer des réserves. D’après les études scientifiques, le temps d’attente idéal entre 2 grossesses est entre 12 et 18 mois, ça permet d’éviter les risques de prématurité. D’autres recherches ont affirmé qu’un intervalle entre 27 et 32 mois entre la dernière naissance et le début d’une seconde grossesse réduit les risques d’hémorragie lors du 3ème trimestre de gestation ainsi que d’anémie ou d’infection urinaire. À noter qu’un tiers des femmes accouche de leur deuxième enfant trop vite après l’arrivée du premier même si ce n’est pas conseillé. Pourtant, ce n’est pas bon pour la maman ni le bébé à venir. Avec un écart de plus de 2 ans entre 2 enfants, le corps de la mère peut récupérer, et c’est l’assurance d’un bébé à naître en bonne santé. Inversement, pour un deuxième enfant, il ne faut pas attendre des années. En effet, un écart de 10 ans augmente le risque de fausse-couche et de décès à la naissance. Mais également, ça peut entraîner des complications comme la prééclampsie ou le diabète gestationnel. Ça s’explique par la perte de protection acquise suite à la première naissance.

Grossesses trop rapprochées, les contre-indications

Les grossesses qui se suivent l’une après l’autre doivent être évitées si la maman a mis au monde un gros bébé ou si elle eu des forceps. Il faut attendre que les muscles périnéaux qui ont été très sollicités recouvrent leur tonicité et que les problèmes urinaires disparaissent. Tel est aussi le cas si elle a été victime d’une anémie fréquente de plusieurs mois après la naissance. L’arrivée très tôt d’une autre grossesse risque de fatiguer, et ça peut avoir des impacts sur la santé du bébé. Mais encore, les grossesses trop rapprochées ne sont pas indiquées si la maman a accouché par césarienne, car il faut que la cicatrice se consolide (au moins d’un an). Également, après une première grossesse compliquée (diabète ou prééclampsie), il faut attendre avant de concevoir un autre enfant. Il faut que les bilans sanguins redeviennent normaux, et ça peut durer une année.

Le désir d’un deuxième enfant

Pour concevoir un autre enfant, plusieurs critères sont à considérer comme le désir du couple, les projets de vie, le contexte ainsi que l’état de santé et l’âge de la mère. Mettre en route un second bébé est une décision qui doit être réfléchie. Il faut que le papa et la maman soient d’accord pour accueillir un autre enfant. Même si c’est la mère qui porte le bébé, l’opinion du papa est importante, mais tout en considérant l’horloge biologique de la femme. Le papa peut avoir envie de prendre son temps avec le premier bébé, de jour avec lui et de s’occuper de lui en toute sérénité, et inversement, il ne doit pas presser sa partenaire pour tomber en enceinte. N’oublions pas qu’après un premier accouchement, le corps de la femme a subi beaucoup de changements, et il faut du temps pour que tout redevienne normal. Il faut donc être prête et rétablie pour se vivre une deuxième grossesse dans les meilleures conditions.

L’écart idéal d’âge des enfants

Quant à l’écart idéal d’âge entre 2 enfants, chacun a ses propres convictions. Deux enfants rapprochés grandiront ensemble et deviendront de bons compagnons de jeux. Un écart plus grand permettra au premier enfant de mieux accepter la venue de son petit frère ou de sa petite sœur, même ça suscite toujours un peu de la jalousie. Dans un cas comme dans l’autre, la relation peut être fusionnelle. Mais beaucoup de spécialistes affirment qu’un écart de 4 à 5 ans est le meilleur compromis tout en disant que l’écart d’âge parfait n’existe pas. D’ailleurs, que la grossesse soit volontaire ou non, force est de constater qu’il est difficile de gérer 2 bébés non autonomes en même temps. De plus, ils sont à différents stages d’apprentissage. Ce n’est pas impossible, mais ça demande toute une organisation. Quoi qu’il en soit, le meilleur moment pour un second bébé c’est que lorsque les parents sont prêts et en ressentent le désir.

Lisez aussi Le temps d’attente pour un deuxième bébé.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.