Allaitement : le meilleur traitement contre la cellulite !

0
4140
Pour celles qui se posent encore des questions sur le fait d’allaiter ou pas, l’information est de taille : l’allaitement est le seul moyen physiologique naturel et efficace de perdre sa cellulite, même celle accumulée depuis l’adolescence. Explications.

Pourquoi la cellulite ?

C’est la compagne la moins désirée de 95 % des femmes… les rares autres sont des veinardes, qu’elles passent leur chemin ! On l’appelle cellulite, elle fait son apparition dès l’adolescence sur nos cuisses, nos fesses, nos jambes, nos genoux et ne nous quitte plus.

Et savez-vous à quoi servent ces amas graisseux disgracieux aussi appelés adipocytes ? A nous gâcher l’existence bien sûr, bravo, vous avez gagné ! Mais, plus sérieusement, à faire des réserves graisseuses destinées à l’allaitement ! Ce qui explique que, pendant la grossesse, la cellulite s’en donne à cœur joie pour se développer : il s’agit d’être bien préparée à l’arrivée de bébé !

L’allaitement, ennemi n°1 de la cellulite

Quand une maman allaite, elle utilise tout naturellement ses réserves de graisse pour fabriquer son lait et, à condition que l’allaitement soit pratiqué plusieurs semaines, sa cellulite fond comme neige au soleil au fil de l’allaitement.

On peut ajouter qu’en plus de dire adieu à la cellulite, l’allaitement diminue les risques de cancer du sein et des ovaires tout en favorisant le développement du bébé et le lien mère-enfant.

Et pour celles qui ont loupé le coche de l’allaitement, sachez qu’il existe une autre période hormonale où la cellulite prend la fuite : la ménopause, ce qui se conçoit tout seul puisque le corps n’a plus à stocker les adipocytes pour anticiper une éventuelle grossesse !

Comment perdre ma cellulite si je n’allaite pas ?

Si les femmes ne sont pas toutes égales face à la cellulite, plus ou moins présente chez les unes ou chez les autres, une chose est certaine : il n’existe aucune méthode miracle pour s’en débarrasser.

En revanche, on peut tout de même limiter les dégâts avec une bonne hygiène de vie pendant la grossesse
: veiller à ne pas prendre trop de poids, limiter les excès de graisse et de sel dans son alimentation, faire le plein d’Oméga 3 en mangeant du poisson 2 fois par semaine (ils diminuent aussi le risque de baby blues), porter des chaussures plates pour favoriser une meilleure circulation sanguine et pratique une activité physique compatible bien sûr avec la grossesse, marche ou natation par exemple.

Quant aux crèmes anti-cellulite et autres palper-rouler, leur effet, très différent d’une femme à l’autre, n’est pas scientifiquement prouvé et ne dure que le temps du traitement !

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.