Sage-femme : l’accouchement à 100%

0
1002

La profession de sage-femme est encore largement méconnue. Souvent confondue avec une infirmière lambda, son rôle va beaucoup plus loin.

Depuis 1982, le métier de sage-femme (on parle de maïeuticiens pour les hommes…) est reconnu par loi comme profession médicale à compétence limitée. De fait, une sage-femme est la plus apte à s’occuper d’une grossesse avant, pendant et après l’accouchement. 

Médecin malgré tout

Pour devenir sage-femme, les candidates doivent d’abord valider une année de médecine, puis suivre quatre ans de formation dans une école spécialisée. De quoi garantir la base scientifique indispensable à l’exercice de leur métier.

Comme toutes les personnes exerçant dans le milieu médical, les sages-femmes doivent suivre un code déontologique, en l’occurrence dicté par le conseil national de l’ordre des sages-femmes. Le métier peut ensuite s’exercer dans des hôpitaux ou des cliniques, publiques ou privées, mais également de façon libérale.

La sage-femme travaille en collaboration avec le réseau médical de sa zone géographique : médecins, cliniques, mais aussi assistante sociale.

En générale, c’est le gynécologue qui orient vers une sage-femme, aux alentours du quatrième mois. 

Préparer à l’accouchement

Une sage-femme peut gérer l’évolution de la grossesse du début à la fin dans le cas d’une grossesse « normale ».

Avant l’accouchement, c’est elle qui s’occupe de prescrire les examens, de lire les échographies et, globalement, de la surveillance du fœtus et de la maman. Elle est formée pour détecter et identifier toutes les pathologies liées à la grossesse. Son rôle s’arrête là : en cas de grossesse à problème, la femme enceinte sera dirigée vers un gynécologue obstétricien. La sage-femme peut toutefois continuer de jouer un rôle de suivi, en se rendant chez la femme pour observer le déroulement de la grossesse, mais sous la direction d’un gynécologue.

Le rôle de la sage-femme n’est pas uniquement d’ordre médical, mais comprend une large part de psychologie. Elle conseille les parents pour que l’arrivée du bébé se passe au mieux et qu’ils prennent conscience de leur responsabilité et du changement qu’implique une naissance. Surtout, elle rassure les parents débutants, toujours excessivement angoissés…

Les sages-femmes organisent des séances de préparation à l’accouchement : cours de respiration pour l’accouchement, cours de yoga, atelier relaxation, sophrologie…

L’accouchement

Le rôle de la sage-femme ne s’arrête pas à l’entrée de la salle d’accouchement ! Les sages-femmes travaillant en hôpital ou en clinique sont aptes à mener seules (ou presque !) l’accouchement du début à la fin : elle diagnostique le début de l’accouchement, suit le déroulement et aide à la délivrance. La présence d’un chirurgien n’est requise qu’en cas de complications.

Les premiers examens sur le bébé sont également réalisés par la sage femme. C’est également elle qui donne les premiers conseils à la maman, si elle le souhaite, lors des premiers allaitements.

Après l’accouchement

Le rôle d’une sage-femme est également d’accompagner les nouveaux parents dans leurs nouveaux rôles. Les premiers jours, elle rend quotidiennement visite pour s’assurer de la santé de la mère et du bon développement de l’enfant et réalise, au alentours de la sixième semaine, la consultation post-natale. Elle assure également les séances de rééducation périnatales et peut conseiller des méthodes de contraceptions. Elles peuvent également être précieuse pour les premiers jours de la vie d’une nouvelle maman. Notamment pendant le démarrage de l’allaitement maternel.

Depuis 2006, les sages-femmes conventionnées sont remboursées à 100% par la sécurité sociale à raison de 8 séances de préparation à l’accouchement. Malgré le taux très élevé de satisfaction des mamans, le nombre de sage-femme reste insuffisant. Une femme sur deux demande aujourd’hui à être suivie par une sage-femme. Une demande beaucoup trop importante pour les 20 000 sages-femmes aujourd’hui en activité dans l’hexagone.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.