Publication d’un cahier des charges pour les maisons de naissance

0
1129

Proposées comme le chainon manquant entre l’hospitalisation et l’accouchement à domicile, les maisons de naissance refont parler d’elles. Alors qu’elles ne sont pas encore mises en place, la Haute Autorité de Santé a publié leur cahier des charges.

Qu’est-ce qu’une Maison de naissance ? Il s’agit d’un lieu, accolé à un établissement hospitalier, qui permet d’accoucher en étant prise en charge uniquement par des sages-femmes. Cela évite l’hospitalisation et l’intervention de chirurgien obstétricien lorsque l’accouchement ne le nécessite pas. Si tout se déroule normalement, la maman et le nouveau-né peuvent rentrer chez eux quelques heures après la naissance.

Du début de la grossesse aux examens du nouveau-né, une sage-femme accompagne la future maman et prend ensuite la décision du retour à la maison. Les maisons de naissance sont organisées autour d’un séjour de 24 heures maximum. Un suivi personnalisé est ensuite assuré par la sage-femme grâce à une visite programmée dans les 24 heures qui suivent le retour à domicile.

En cas de complication lors de l’accouchement, la proximité géographique avec un service de gynécologie-obstétrique permet un transfert et une prise en charge d’urgence rapide.

Ces structures n’ont pas vocation à remplacer les hôpitaux, ni les cliniques, puisque dès le premier signe d’une grossesse à risque les femmes seront redirigées vers un établissement classique.

La Haute Autorité de Santé a donc publié le cahier des charges que devront respecter les structures expérimentales mises en place dans le cadre de la loi du 6 décembre 2013 les autorisant. Il définit les modalités d’éligibilité des patientes, de prise en charge, de suivi, de fonctionnement et d’organisation. De plus, il précise qu’une évaluation sera effectuée au bout de deux ans d’activité par les Agence Régionale de Santé afin de vérifier le bon fonctionnement des établissements.

Selon Marie-Josée Keller, présidente du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes, interrogée par nos confrères de BFM TV, il s’agit « à la fois une alternative pour les femmes et la reconnaissance de la compétence des sages-femmes. »

A lire aussi sur notre site :

Maison de naissance et accouchement : chassez le naturel, il accouche au galop

Adoption de la loi sur les maisons de naissance

Pour consulter le cahier des charges : www.has-sante.fr

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.