Le cannabidiol est-il autorisé pour les femmes enceintes ?

0
47
femmes enceintes et CBD
Crédits : Pixabay

Composant majeur du cannabis, le cannabidiol ou CBD fait parler de lui depuis quelque temps pour les bénéfices qu’il apporte sur le plan physique et mental. De plus, il est parfaitement légal si son taux de THC ne dépasse pas 0,2 %. Il est à préciser que le CBD n’est pas une drogue ni un médicament. Toutefois, beaucoup de personnes se demandent si les femmes enceintes peuvent le prendre. On éclaircit sur le sujet immédiatement.

Le CBD et la grossesse

Durant la grossesse, il est indispensable de surveiller son alimentation, car tout ce que la maman mange, bébé l’ingère aussi. Tous les aliments et boissons ne sont pas encore adaptés pour l’enfant dans le ventre. Lors de la gestation, les femmes enceintes ne doivent pas également boire de l’alcool, fumer du tabac et prendre de la drogue. Le cannabis est surtout à proscrire, surtout le THC, la molécule psychoactive du chanvre. En effet, il peut entraîner des dommages irréversibles sur le système nerveux du bébé. Concernant le cannabidiol qui est très populaire actuellement, on ne sait pas encore s’il a des impacts négatifs sur le nouveau-né. Il n’y a pas d’études indiquant les risques potentiels que le fœtus encourt. Toutefois, il est bénéfique pour les femmes enceintes vu ses multiples vertus pour la santé et pour le bien-être. Ce cannabidiol issu de plants de cannabis industriel est une substance naturelle ne présentant aucun danger pour les adultes. De plus, il n’y a pas d’effet psychoactif ni de risque d’addiction ni d’effet secondaire.

Les effets positifs du CBD sur la grossesse

CBD et grossesse
Crédits : Pixabay

À l’inverse des effets du THC, ceux du CBD durant la gestation sont encore méconnus. Mais le cannabidiol sur francecannabidiol.fr pourrait présenter des bénéfices intéressants pour les femmes enceintes. Il permet en effet d’atténuer les nausées, de calmer les douleurs liées à la grossesse, de réduire les contractons myométriales, de diminuer les courbatures, d’améliorer le niveau de stress… De plus, avec ses effets antidépresseurs et relaxants, il serait également d’une grande aide lors de la naissance. Et encore, des études sont en ce moment menées afin de confirmer la capacité du CBD à diminuer la dépression post-partum. Certes, le cannabidiol peut avoir des effets positifs sur la santé durant la grossesse, mais il vaut mieux ne pas le prendre parce qu’il n’y a pas encore d’analyse pertinente affirmant qu’il n’entraîne pas d’effets néfastes sur la santé de bébé. Même si la grossesse est finie, la consommation de CBD peut avoir des effets sur l’enfant, surtout si la femme enceinte allaite. Lors de ces périodes, le cannabidiol n’est ni conseillé ni contre-indiqué, mais de préférence, on évite d’en prendre.

On rappelle que le cannabis riche en THC et la grossesse ne vont pas ensemble. Les risques pour le bébé et la femme enceinte sont trop importants. Notons la fausse couche, la grossesse extra-utérine, l’accouchement prématuré, les retards de croissance et les retards cognitifs. On recommande d’éviter le CBD, qu’importe sa forme, pour ne pas prendre de risques pouvant être néfastes pour la santé du bébé.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.