Enceinte de jumeaux, une rwandaise est expulsée de Belgique

0
862

La Ligue des droits de l’Homme s’insurge. En cause : la politique migratoire franco-belge qui met en péril une femme rwandaise enceinte de jumeaux.Belgique, France, Rwanda. Un parcours qui pourrait s’avérer dangereux pour une  rwandaise enceinte de sept mois. Sa vie et celle de ses jumeaux pourraient être menacées selon la Ligue des droits de l’Homme (LDH), pour qui le transfert de la Belgique vers la France « met inutilement trois vies en danger ».

Cette ressortissante rwandaise détient en réalité un visa pour la France qui s’arrête aujourd’hui, et devait suivre des cours de français du 16 au 20 janvier. Arrivée le 15 sur le territoire, elle demande l’asile en Belgique deux jours plus tard. Sa demande déboutée, elle se retrouve alors enfermée dans le centre 127 bis, à Steenokkerzeel, près de Bruxelles. Il accueille les demandeurs d’asile attendant une réponse de l’Office des Etrangers. En cas de décision négative, les détenus sont transférés au centre 127 bis.

Son retour en France par ambulance ou véhicule médicalisé était prévu hier à 8h00 pour Courtrai, ville voisine de Tourcoing. Si pour l’Office des Etrangers le motif de son séjour n’est pas clair et les moyens de subsistance insuffisant, il n’en reste pas moins que de l’avis des médecins : « selon les symptômes qu’elle présente, sa grossesse est à risque ».

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.