Quand mettre un bébé en crèche ?

0
194

Mettre un bébé en crèche est un grand changement non seulement dans sa vie, mais également dans celle des parents. Et pour que tout se passe pour le mieux, il est important que vous suiviez certaines étapes que voici !

L’inscription à la crèche

C’est l’inscription qui est la première étape que vous devez franchir si vous voulez mettre votre enfant en crèche. Ce que vous devez savoir ici, c’est que les places sont vraiment limitées. Il faut donc s’y prendre très tôt si vous voulez que votre enfant puisse être accepté à la crèche.

C’est depuis l’annonce de la grossesse que vous devez commencer à faire les démarches pour l’inscription. Rapprochez-vous de différentes crèches (crèches collectives, Crèche d’entreprise…) pour connaître leurs modalités d’inscription.

Il y a cependant, certains critères pris en compte pour l’admission de l’enfant qui restent identiques d’une crèche à une autre. Il s’agit notamment :

  • De la situation matrimoniale des parents : les crèches prennent en priorité les enfants issus d’une famille isolée ou d’une famille monoparentale ;
  • La fratrie de l’enfant : les enfants dont les frères ou sœurs aînés ont été acceptés dans une crèche ont également de fortes chances d’être acceptés dans cette même crèche. Sachez également que les jumeaux sont également plus vite acceptés dans les crèches.
  • L’activité professionnelle des parents : elle compte énormément aussi dans le processus d’admission. Sachez cependant que dans certaines conditions, les enfants dont les parents sont à la recherche d’un emploi ou en formation peuvent aussi être prioritaires ;
  • Les revenus des parents : les parents qui disposent de revenus qui sont très faibles ne sont pas pénalisés dans le processus d’admission à la crèche, surtout lorsqu’ils ont recours au service de la Crèche d’entreprise.

Plusieurs autres critères sont pris en compte. Le mieux est de vous rapprocher des crèches que vous avez repérées afin de prendre les bonnes informations.

La localisation de la crèche

Préparer le bébé le matin et être quand même à l’heure au boulot est parfois une gageure. Et c’est encore plus compliqué lorsque le lieu où doit être déposé le bébé ne se trouve pas du tout sur la trajectoire de la maison vers le boulot.

C’est la raison pour laquelle, la crèche pour laquelle vous avez opté doit être située à proximité du domicile ou du lieu de travail de l’un ou de l’autre des parents. De cette manière, ils peuvent faire une grosse économie de temps et même d’argent au regard des frais de déplacement qui pourraient être réduits.

L’âge de bébé

La France est un pays qui fixe à 16 semaines la durée légale des congés de maternité. Ces congés sont répartis en deux temps. Vous avez le congé prénatal qui a une durée de 6 semaines. Comme son nom l’indique, ce congé est pris avant la fin de la grossesse de la femme salariée. Viendra ensuite le congé postnatal qui, lui, dure 10 semaines. Il est compté après l’accouchement.

On peut donc en déduire que le bébé peut être mis à la crèche à partir de ses 10 semaines. Ce qui équivaut à l’âge de deux mois et demi. La plupart des crèches, pour ne pas dire toutes, acceptent de garder votre enfant à partir de ses deux mois jusqu’à ses 3 ans. Vous n’avez donc plus à vous tracasser quant à la manière dont se passerait la garde de votre enfant après vos congés de maternité. Même lorsqu’il est très jeune, votre enfant sera pris en charge par des professionnels hautement qualifié et consciencieux.

Le temps d’adaptation

Le gros du travail a été effectué une fois que vous avez fait toutes les démarches nécessaires et même que votre enfant a été accepté à la crèche. Vous devez savoir cependant, qu’il reste encore à faire. En effet, votre enfant et vous-même avez besoin d’un temps d’adaptation lorsqu’il passe de votre surveillance exclusive à un autre mode de garde. Cette période d’adaptation varie d’un établissement à un autre et d’une famille à une autre. Mais le principe reste le même, à savoir que la séparation entre bébé et vous devra se faire de manière progressive. Vous vous ferez, bien sûr, aider du personnel de la crèche qui saura vous donner les bons conseils pour une période d’adaptation réussie.

Ce qui est recommandé, c’est de penser à faire cette adaptation avant la fin des congés de maternité. De cette manière, vous n’aurez pas à jongler entre le planning de cette période et vos obligations professionnelles.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.