Grossesse et sport : enceinte et en forme!

0
932

L’activité physique régulière est conseillée pendant la grossesse. Elle augmente la résistance au stress, atténue l’angoisse et apaise la nervosité. Elle permet aussi de conserver une musculature abdominale et de favoriser une alimentation plus équilibrée. Enfin, faire du sport aide à la récupération fonctionnelle du périnée après l’accouchement.

La gymnastique d’entretien, le yoga, la natation et la marche à pied sont particulièrement recommandés. Au quotidien, la marche permet de travailler son souffle, de tonifier ses muscles des jambes et d’activer sa circulation sanguine. A pratiquer au moins une demi-heure par jour avec de bonnes chaussures, à son rythme et aussi droite que possible.

Une ou plusieurs fois par semaine, la natation rend la femme enceinte plus légère, et c’est particulièrement agréable en fin de grossesse ! Elle aussi favorise la circulation sanguine et le souffle, mais en plus elle soulage les douleurs du dos, des vertèbres et des articulations, en particulier lorsqu’on pratique le dos crawlé. On peut aussi se la jouer baleine et se laisser bercer avec une planche sous la tête… De même, le yoga joue sur tous les tableaux : relaxation, assouplissement, musculation (plus d’infos sur http://www.lemondeduyoga.org/ ).

De son côté, le vélo est à pratiquer avec précaution (risque de chute), mais on peut facilement pédaler jusqu’au 7e mois de grossesse sur du plat et à son rythme. On évite en revanche le ski, l’équitation et tout sport comportant des risques de chute et des sauts violents (tennis, handball, volley).

Encadré : Thalasso prénatale : la parenthèse enchantée

C’est le top du top pour une grossesse en forme. Une cure entre le 3e et le 7e mois de grossesse permet de se reposer et lutter contre la prise de poids excessive, les problèmes de dos et de circulation et, finalement, les troubles physiques voire psychiques liés à la future venue d’un bébé. Au programme : diététique ; séances de kinésithérapie pour soulager les douleurs de dos ; yoga, gymnastique douce, aquagym et sophrologie pour optimiser la préparation à l’accouchement ; pressothérapie et cryothérapie pour améliorer la circulation sanguine ; relaxation en piscine, bains bouillonnants, douches sous-marines et affusions pour combattre stress, anxiété et fatigue. Les soins sont généralement limités à deux par jour. Un avis médical est requis. Notre sélection : Thalasso Atlanthal de Biarritz, Thalasso-Spa Algotherm de Deauville, Royal Thalasso de La Baule.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.