Préparation à l’accouchement : la méthode aquatique

0
965

Idéale pour combattre le stress et les douleurs de la grossesse, la préparation en piscine est aussi un excellent moyen de s’entretenir physiquement

Accouchement aquatique: ça se passe comment?

La préparation aquatique, qui est réalisée par des sages-femmes et des maîtres-nageurs, a pour but premier de relaxer profondément la future maman. Celle-ci évolue dans une eau chauffée entre 32 et 34°, allongée sur un tapis en mousse ou appuyée sur des flotteurs (les fameuses « nouilles »  ou “frites”).

Elle y accomplit des exercices d’apnée et d’expiration freinée pour améliorer sa respiration, son souffle. Elle apprend également aussi à localiser et à faire travailler son périnée, à ouvrir son bassin pour l’accouchement. Par divers mouvements, type marche, sauts ou étirements, elle sollicite aussi son appareil musculaire, plus facilement qu’elle ne le ferait dans une séance de gym classique, du fait de la diminution de la pesanteur dans l’eau.

Appréciable quand on sait que beaucoup d’entre nous, gênées par leurs nouvelles formes, renoncent toute pratique sportive pendant ces neuf mois! Parfaite donc pour ne pas « rouiller » comme pour faire la peau à ces petits maux qui réussissent à nous pourrir la grossesse : douleurs dorsales, troubles circulatoires ou digestifs.

Cette formule vous tente? Assurez que le nombre de mamans accueillies durant les cours ne soit pas trop important. Sinon, les séances, trop peu personnalisées perdront de leur intérêt. Et demandez, au préalable, un certificat de non contre-indication à votre médecin.

L’avis de Marion Sourdet, sage-femme

« C’est très sympa. Cela apporte énormément de détente et de bien-être. C’est aussi une forme de dépense physique qui permet de réguler la prise de poids pendant la grossesse »

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.