Maison de naissance et accouchement : chassez le naturel, il accouche au galop

0
865

Accoucher « naturellement », dans des conditions non-médicalisées, tout en conservant la sécurité de l’hôpital, c’est possible. Grâce aux Maisons de naissance.

Si le tout-médicalisé est la principale réponse à l’accouchement en France, il existe une alternative, la Maison de naissance. Expérimenté depuis novembre 2010, le dispositif, qui s’inscrit dans le Plan Périnatalité de 2005-2007, permet aux femmes enceintes qui le souhaitent et dont la grossesse ne comporte pas de risques majeurs, d’accoucher dans la position de leur choix, sans intervention médicale. Selon le Professeur Israël Nisand du CHU de Strasbourg, « il y a pratiquement 10% des maternités publiques qui sont équipées d’un espace physiologique ».  Ce qui est un début, mais encore loin des maisons de naissance proprement dites.

Dans cette espace on retrouve un lit sur lequel futur papa peut s’allonger, une baignoire, de la musique, un jeu de lumière… Un véritable chez soi, au sein de l’hôpital. Car s’il y a des complications dans cette façon « naturelle » de donner la vie, le dispositif hospitalier reste en arrière plan pour assurer en cas de problèmes.

La dernière Maison de naissance à avoir vu le jour est celle de l’hôpital de Villefranche-de-Rouergue, en Aveyron. Présent pour l’inauguration de l’espace, Israël Nisand explique que « l’option qu’a pris la France de faire un accouchement très médicalisé (…) est une option que certaines femmes n’acceptent pas. Elles préfèrent qu’on respecte la physiologie de leur accouchement ».

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.