Les accouchements par césarienne

0
1250

Véritable intervention chirurgicale, la césarienne ne s’impose que lorsque l’accouchement par voie basse n’est pas envisageable.

LA césarienne, qu’est ce que c’est ?

La césarienne est un acte chirurgical consistant à pratiquer deux courtes incisions dans la peau et les muscles de l’ abdomen et dans l’utérus. Ouvertures par lesquelles on attrapera le bébé et l’on extraira du ventre maternel.

Quand est-elle indiquée ?

La césarienne est souvent programmée lorsque la présentation du bébé est atypique, par exemple s’il est en siège ou en « transversale » ( de travers ou en oblique dans le ventre). Elle est aussi indiquée quand la future maman souffre de kystes ovariens, de fibrome ou de placenta praevia.

On y a recours également lorsque son bassin est trop étroit par rapport au gabarit de son bébé. Si elle a déjà eu des césariennes lors de ses précédents accouchements, la « voie haute » est généralement choisie une nouvelle fois pour ne pas risquer de rupture de la cicatrice utérine. Enfin certains prématurés de faible poids voient le jour de cette manière pour ne pas qu’ils aient à supporter la fatigue de l’accouchement.

A côté de ces interventions planifiées, d’autres césariennes imprévues sont également réalisées dans certains cas d’urgences comme un cordon placé autour du cou du bébé, une procidence du cordon ( cordon qui forme un nœud obstruant le passage de l’enfant), une hémorragie du placenta praevia ou une souffrance fœtale.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.