Accoucher : nouvelle formule

0
810

Un hôpital a mis à disposition des femmes enceintes le désirant des chambres d’accouchement « nature ». Au programme : rôle du papa revu, changement de mobilier et d’ambiance. Un premier pas vers les maisons de naissance ?

Au CHU de Poitiers (Vienne), pour réduire le stress de la naissance, on expérimente une nouvelle structure, une « chambre » d’accouchement naturel. Si la femme enceinte ne présente aucun signe clinique particulier alors il devient possible de quitter l’ambiance aseptisée et froide de la salle d’accouchement pour la lumière douce et tamisée, la baignoire, le coin bébé et les équipements de relaxation de cette salle nature.

« La différence avec une salle conventionnelle, ce sont les gestes qui ne sont pas systématiques ni invasifs. Et aussi la place du futur papa. Il est véritablement acteur » reconnaissent les sages-femmes cadres Ghislaine Marcault et Christine Autexier. Pour autant, ce n’est pas un retour à l’âge de pierre : le rythme cardiaque du bébé reste contrôlé par « WiFi » et une équipe médicale demeure prête à rediriger la patiente vers une salle appropriée en cas de péridurale, ou de complications.

« Le confort apporté dans cette salle est très appréciable. Les femmes pourront bouger comme elles veulent. Et dans ce lieu, on parlera de lit d’accouchement et non de table ! En plus, cette salle est dans l’unité de gynécologie obstétrique, donc en cas de problème, c’est très sécurisant » selon la présidente de l’association des sages-femmes libérales de la Vienne, Laurence Reig.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.